A quand la Guadeloupe sans pesticides ?

Articles archivés

Mobilisation contre les épandages aériens de pesticides en Guadeloupe

Créé par le 30 mai 2012 | Dans : A quand la Guadeloupe sans pesticides ?

 

Nous mangeons, buvons et respirons déjà de nombreux résidus de pesticides.
A la suite des épandages aériens, c’est environ 90 % du produit
(du Tilt 250, joli nom pour un poison très toxique),
qui va se retrouver dans l’air que l’on respire, dans les cours d’eau et nappes souterraines,
sur les animaux et sur nous-mêmes,
pour finir une fois de plus en assaisonnement dans nos assiettes.
Je vous transmets le texte suivant à faire suivre à tous ceux qui refusent de baisser les bras face aux empoisonneurs
et qui veulent faire avancer la Guadeloupe.
Bravo à Amazona et tous ceux qui se sont mobilisés depuis des mois pour empêcher
un nouvel empoisonnement de la population Guadeloupéenne.
et rendez vous en masse à la Préfecture… CHIMIK ? AWA !!!
Philippe « Ten » Sahagian
Association Nature Kulture 971

EPANDAGE AÉRIEN

NE SOYONS PAS COMPLICES

Malgré les études alarmantes établissant de façon irréfutable la dangerosité de l’épandage aérien de pesticides, le lobby des planteurs de bananes a décidé de poursuivre l’empoisonnement de la Guadeloupe et de ses habitants. Il vient de demander une nouvelle dérogation à la loi qui interdit l’épandage aérien en France, comme dans toute l’Union européenne.

Une consultation publique est ouverte en Préfecture et en Sous-préfecture du 18 mai au 18 juin 2012.
Il est du devoir et de la responsabilité de chaque Guadeloupéen de se mobiliser pour empêcher le Préfet de continuer à céder aux pressions des gros planteurs de bananes.
N’oublions pas que c’est grâce à des dérogations que nous subissons les conséquences terrifiantes et irrémédiables de l’utilisation de la chlordécone.
Rendons-nous  en masse à la Préfecture (Bureau de Monsieur LAROCHE) ou en Sous-préfecture (Bureau de Madame CONSTANT), avant le 18 juin, pour consigner sur les registres mis à la disposition de la population  notre refus de nous voir une fois encore sacrifiés pour préserver les profits d’une minorité.

GWADLOUPEYEN DOUBOUT

Troc Nature samedi 26 mars de 14 hà 17 h aux Abymes Belle Plaine

Créé par le 21 mar 2011 | Dans : A quand la Guadeloupe sans pesticides ?

trocnaturecopy.jpg

Rendez vous samedi 26 mars 2011 de 14 h à 17 h
aux Abymes – Belle Plaine
pour un Troc Nature
organisé par les Associations Nature Kulture 971 et Guadeloupe Nature Environnement
dans le cadre de la semaine sans pesticides

Venez échanger vos produits naturels en surplus : fruits, légumes, graines, semences, plantes médicinales, plantes en pot, calebasses, coco, charbon, fleurs… la liste est longue !
Echange et partage sans argent, ouvert à tous, entrée gratuite évidemment !!!

Venez nombreux encourager cette initiative qui va permettre d’en savoir un peu plus sur les pesticides…
 
INFOS / 0690 65 07 45
naturekulture971@live.fr
 
 
Programme complet des journées sur  
http://www.gwadecologie.info/
 
 
Chimik ? Awa !

A quand la Guadeloupe sans pesticides ?

Créé par le 20 juil 2009 | Dans : A quand la Guadeloupe sans pesticides ?

logonaturekulture97135.jpgDepuis trop longtemps déjà, les guadeloupéens (et la plupart des habitants de notre planète), absorbent quotidiennement des résidus de pesticides. Ils sont présents dans l’eau, les fruits et les légumes, les plantes médicinales… Face à ce problème (le mot est faible !), l’association Nature Kulture 971 a choisi d’informer, le plus simplement et clairement possible, d’une part des dangers encourus, et d’autre part, des solutions naturelles pour sortir de cet engrenage, bénéfique uniquement pour les multinationales qui nous soignent avec leurs pesticides aux noms rêveurs… Sachant que toute personne exposée aux pesticides risque de développer un jour une grave maladie, comme le cancer, des problèmes de fertilité, neurologiques, malformations congénitales, (la liste est trop longue) il est vital de réagir; chez nous, c’est le cancer de la prostate qui bat des records mondiaux. Finie l’hypocrisie, essayons de parler vrai, et de trouver ensemble les solutions pour enrayer ce gachis. Avec nos petits moyens, et votre volonté, nous essaierons de communiquer un maximum sur ce sujet. Mais quand on sait les moyens énormes dont disposent les géants de l’industrie agro-chimie pour imposer leurs produits qui tuent, nous avons un sacré travail devant nous.         CHIMIK? AWA!   

 Philippe « Ten » Sahagian

 

1234

sapeurs pompiers d'etupes |
TA'U HERE NO ANANAHI |
L'actu-Francas |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE REPERES
| Sapeurs Pompiers du Var. CI...
| Aidez les enfants Vietnamiens