novembre 2017

Archive mensuelle

Marché LOKAL à Lakasa dimanche 3 décembre 2017

Créé par le 28 nov 2017 | Dans : A quand la Guadeloupe sans pesticides ?

Bonjour à toutes et à tous. Rendez-vous à Lakasa dimanche 3 décembre 2017 pour la troisième édition du Marché LOKAL, organisé par Pawoka. De 7h30 à 13h, de nombreux stands autour du patrimoine naturel de Guadeloupe, 100% local et sans pesticides !

Nature Kulture 971 tiendra un stand sur l’agriculture naturelle, et proposera à la vente des plantes en pot (médicinales, aromatiques, légumes) ainsi que des semences naturelles de Guadeloupe, avec de nombreuses variétés du Jardin Créole. Variétés 100% reproductibles bien sûr. Pour un premier pas vers l’autonomie alimentaire.

22281893_1991302031111165_4471523940046890900_n

https://www.facebook.com/marchelokal/

Pour des fruits et légumes vraiment naturels en Guadeloupe

Créé par le 14 nov 2017 | Dans : semences guadeloupe

Suite au passage du cyclone Maria depuis septembre, de nombreux agriculteurs et agricultrices ont perdu une grande partie ou la totalité de leur production. D’où une raréfaction des produits locaux frais disponibles pour la population, une augmentation par deux ou trois de certains fruits et légumes (concombres, piments, laitues…) et une recrudescence de denrées importées. Vendues dans les grandes surfaces, ces fruits et légumes sont bien calibrés, sans taches ni déformation… ce qui ne signifie pas qu’ils sont naturels loin de la. En plein de mois de novembre, on trouve des tomates provenant de Belgique (non ce n’est pas une blague !!!), des navets surdimensionnés qui ont la taille d’un pain, des ignames du Costa Rica cultivés avec des produits interdits en Europe, etc. etc…

Et l’autonomie alimentaire dans tout ça ?

Nous en sommes très loin. Non seulement nous n’arrivons pas à nous nourrir localement, mais encore moins avec des fruits et légumes vraiment naturels. Il est temps de changer certaines choses dans notre mode de consommation. Tournons le dos à ceux qui cherchent uniquement le profit au détriment de notre santé et de notre environnement. Reprenons le chemin des jardins, quelques dizaines de minutes par jour suffisent pour cultiver, redonner vie à la terre nourricière, remplacer les gazons par des belles buttes remplies de plantes vivantes, garantes d’une alimentation saine, riche en vitamines et en nutriments car cueillies à la demande et consommées immédiatement…

Toutes et tous aux semis !

L’acte de semer une graine est une première étape, que l’on devrait apprendre aux enfants dès le plus jeune âge. La disparition de la biodiversité nous concerne tous. Prenons les choses en main, n’attendons pas une quelconque réaction de ceux qui sont au pouvoir… Agissons maintenant, semons encore et encore des graines de vie !

Je finirai en citant Pierre Rabhi : « Pour moi, cultiver son jardin, c’est un acte politique. C’est un acte de résistance légitime à des systèmes qui confisquent toute possibilité au citoyen de survivre par lui-même, pour le rendre entièrement dépendant. « 

Ten

aubergine malaysian dark red

 

sapeurs pompiers d'etupes |
TA'U HERE NO ANANAHI |
L'actu-Francas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE REPERES
| Sapeurs Pompiers du Var. CI...
| Aidez les enfants Vietnamiens