A quand la Guadeloupe sans pesticides ?

Créé par le 20 juil 2009 | Dans : A quand la Guadeloupe sans pesticides ?

logonaturekulture97135.jpgDepuis trop longtemps déjà, les guadeloupéens (et la plupart des habitants de notre planète), absorbent quotidiennement des résidus de pesticides. Ils sont présents dans l’eau, les fruits et les légumes, les plantes médicinales… Face à ce problème (le mot est faible !), l’association Nature Kulture 971 a choisi d’informer, le plus simplement et clairement possible, d’une part des dangers encourus, et d’autre part, des solutions naturelles pour sortir de cet engrenage, bénéfique uniquement pour les multinationales qui nous soignent avec leurs pesticides aux noms rêveurs… Sachant que toute personne exposée aux pesticides risque de développer un jour une grave maladie, comme le cancer, des problèmes de fertilité, neurologiques, malformations congénitales, (la liste est trop longue) il est vital de réagir; chez nous, c’est le cancer de la prostate qui bat des records mondiaux. Finie l’hypocrisie, essayons de parler vrai, et de trouver ensemble les solutions pour enrayer ce gachis. Avec nos petits moyens, et votre volonté, nous essaierons de communiquer un maximum sur ce sujet. Mais quand on sait les moyens énormes dont disposent les géants de l’industrie agro-chimie pour imposer leurs produits qui tuent, nous avons un sacré travail devant nous.         CHIMIK? AWA!   

 Philippe « Ten » Sahagian

 

Pour des fruits et légumes vraiment naturels en Guadeloupe

Créé par le 14 nov 2017 | Dans : semences guadeloupe

Suite au passage du cyclone Maria depuis septembre, de nombreux agriculteurs et agricultrices ont perdu une grande partie ou la totalité de leur production. D’où une raréfaction des produits locaux frais disponibles pour la population, une augmentation par deux ou trois de certains fruits et légumes (concombres, piments, laitues…) et une recrudescence de denrées importées. Vendues dans les grandes surfaces, ces fruits et légumes sont bien calibrés, sans taches ni déformation… ce qui ne signifie pas qu’ils sont naturels loin de la. En plein de mois de novembre, on trouve des tomates provenant de Belgique (non ce n’est pas une blague !!!), des navets surdimensionnés qui ont la taille d’un pain, des ignames du Costa Rica cultivés avec des produits interdits en Europe, etc. etc…

Et l’autonomie alimentaire dans tout ça ?

Nous en sommes très loin. Non seulement nous n’arrivons pas à nous nourrir localement, mais encore moins avec des fruits et légumes vraiment naturels. Il est temps de changer certaines choses dans notre mode de consommation. Tournons le dos à ceux qui cherchent uniquement le profit au détriment de notre santé et de notre environnement. Reprenons le chemin des jardins, quelques dizaines de minutes par jour suffisent pour cultiver, redonner vie à la terre nourricière, remplacer les gazons par des belles buttes remplies de plantes vivantes, garantes d’une alimentation saine, riche en vitamines et en nutriments car cueillies à la demande et consommées immédiatement…

Toutes et tous aux semis !

L’acte de semer une graine est une première étape, que l’on devrait apprendre aux enfants dès le plus jeune âge. La disparition de la biodiversité nous concerne tous. Prenons les choses en main, n’attendons pas une quelconque réaction de ceux qui sont au pouvoir… Agissons maintenant, semons encore et encore des graines de vie !

Je finirai en citant Pierre Rabhi : « Pour moi, cultiver son jardin, c’est un acte politique. C’est un acte de résistance légitime à des systèmes qui confisquent toute possibilité au citoyen de survivre par lui-même, pour le rendre entièrement dépendant. « 

Ten

aubergine malaysian dark red

 

Journée Formation Agriculture Naturelle et Jardin Créole

Créé par le 26 oct 2017 | Dans : A quand la Guadeloupe sans pesticides ?, le jardin extraBIOrdinaire, semences guadeloupe

Bonjour à toutes et à tous

L’Association Nature Kulture 971
organise une journée
Formation à l’Agriculture Naturelle
pour un Jardin Créole
nourricier et médicinal 100% naturel
(même après le passage d’un cyclone)
Samedi 4 novembre 2017
de 9 h à 16 h 30
Lieu : le Jardin ExtraBIOrdinaire
(Assofwi, Vieux-Habitants)
Tarif : 30 euros pour les non adhérents
25 euros pour les adhérents;
tarif de l’adhésion annuelle de soutien : 20 euros (non obligatoire)
Infos au 0690 32 82 48
Réservation obligatoire, nombre de places limité
Inscription dès maintenant
 
UN PREMIER PAS VERS L’AUTONOMIE ALIMENTAIRE :
Cette journée formation s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir toutes les facettes de l’agriculture naturelle en Guadeloupe et une autre manière de consommer, s’alimenter naturellement, sortir de la spirale infernale de la nourriture industrielle produite à grands renforts de pesticides, d’engrais chimiques, de conservateurs…
illustration formation
Au programme :
9 h : accueil des participants.
Présentation des principes fondamentaux de l’agriculture naturelle
L’agriculture naturelle s’inspire de différents courants alternatifs comme l’agro-écologie, la permaculture et la biodynamie, dans le but de restaurer l’équilibre et l’harmonie en imitant la nature. Les techniques utilisées permettent de restaurer rapidement la vie des sols et d’accroître durablement leur fertilité (composts, paillage, BRF, engrais verts, associations favorables, non retournement du sol, rotation des cultures, cultures sur buttes, haies diverses, plantes mellifères et nectarifères…).
10 h : départ au Jardin ExtraBIOrdinaire, atelier pratique
Pour des récoltes saines et savoureuses, sans résidus de pesticides ni d’engrais chimiques… 
Ce premier atelier pratique permettra de découvrir les moyens à mettre en oeuvre pour la mise en place d’un jardin Créole nourricier et médicinal 100% naturel (les associations de plantes bénéfiques, les plantes aromatiques, les plantes spontanées pour attirer les auxiliaires du jardin… techniques de travail du sol en douceur, gestion des herbes folles…).
12 h : retour sous le carbet pour un repas partagé (prévoir un repas tiré du sac)
Dégustation de thé glacé de plantes du jardin.
13 h : pause (possibilité de bain à la rivière de Beaugendre, à 10 mn de l’Assofwi)
14 h : Reprise. Soigner son jardin naturellement avec le passage du cyclone Maria.
Une première approche des soins naturels au jardin : comment redonner vie à votre terre et votre jardin en utilisant les feuilles, branches cassées… Comment soigner les arbres qui ont été fortement abimés ? Replanter au plus vite pour retrouver une autonomie alimentaire rapidement…
Questions/réponses
16 h : Distribution de semences naturelles.
Matériel à prévoir : chapeau, chaussures fermées, bouteille d’eau et repas de midi, maillot de bain, de quoi noter.
ASSOFWI, Le Bouchu, RN2 (entre Géry et le Bourg de Vieux Habitants), panneau vertical orange indiquant l’entrée
Des plantes d’aromatiques et de médicinales seront proposées à la vente ce jour la.

Faites entrer la biodiversité dans vos jardins en Guadeloupe avec les semences naturelles

Créé par le 15 sept 2017 | Dans : le jardin extraBIOrdinaire, semences guadeloupe

 

affiche semences naturelles1affiche semences naturelles

 

12345...65

sapeurs pompiers d'etupes |
TA'U HERE NO ANANAHI |
L'actu-Francas |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG DE REPERES
| Sapeurs Pompiers du Var. CI...
| Aidez les enfants Vietnamiens